Le Siamois    &&&& L'oriental 


le siamois l'hyper-chat

D´hier à aujourd´hui

Le Siamois est une race ancienne dont on remarque les premières traces dans des manuscrits thaïlandais découverts à Ayutthaya, la capitale du Siam au XVe siècle. Les premiers Siamois sont arrivés en Grande-Bretagne au milieu du XIXe siècle, rapportés par le major Owen Gould, ambassadeur à Bangkok. Le succès est fulgurant et, très vite, ils gagnent les Etats-Unis. A cette époque, seuls les seal point étaient reconnus, mais il naissait déjà des chatons chocolat point, bleu point et lilac point. Petit à petit, s'est ajoutée une très large palette de couleurs. La race a connu une grande évolution dans les années 1970 quand les éleveurs ont accentué ses caractéristiques physiques. Les Américains ont recherché un corps plus élégant et une tête plus longue. Les Anglais, eux, préférèrent travailler le positionnement des oreilles, plus basses et plus grandes, et la forme orientale des yeux. Aujourd'hui, les meilleurs Siamois combinent les qualités des chats américains et des chats anglais.


Son look

Le Siamois est un chat d'une grande élégance, svelte et musclé. La tête est triangulaire vue de face. Les oreilles, grandes et larges à la base, prolongent le triangle formé par la tête. La ligne de profil est droite depuis le sommet du crâne jusqu'au bout du nez. Les yeux sont en amande et placés de biais pour donner ce regard oriental que l'on aime tant chez le Siamois. L'encolure est longue et déliée, le corps tubulaire et ferme. Les pattes sont longues et hautes, avec une ossature fine mais dense. La queue, longue et fine, ressemble à un fouet et contribue à prolonger l'impression de longueur. Toutes les couleurs colourpoint, c'est-à-dire situées aux extrémités - oreilles, museau, pattes et queue plus foncés que le corps , sont acceptées. Les yeux sont du bleu le plus intense possible.


Sa compagnie

Si l'on devait qualifier le caractère du Siamois par un seul mot, ce serait sans conteste l'adjectif « hyper » : hyper actif, hyper câlin, hyper bavard ! Non, la voix du Siamois n'est pas une légende ! Inutile de dire que dans ces conditions, on adore ou on déteste. Toujours est-il que les personnes qui ont eu un jour un Siamois pour compagnon s'en souviennent toute leur vie et restent fidèles à cette race.



L'oriental le pur-sang des chats

D´hier à aujourd´hui

L'Oriental est une des fortes personnalités de la gent féline. Longtemps dans l'ombre de son frère le Siamois dont il n'est, ni plus ni moins, que la version entièrement colorée, il a été importé comme bien d'autres chats en Grande-Bretagne à la fin du XIXe siècle. A cette époque, les diplomates anglais et les voyageurs au long cours rapportaient dans leurs bagages des chats exotiques dont la bourgeoisie raffolait. Mais très vite, la robe contrastée et les yeux saphir du Siamois reléguèrent l'Oriental aux oubliettes. Jusque dans les années 1950 où une éleveuse britannique imagina un Siamois à la robe entièrement chocolat qu'elle baptisa "havana". Un peu plus tard, Pat Turner, sans doute la mère de l'Oriental moderne, entreprit de créer un Siamois blanc. Or le blanc a la particularité de cacher les autres robes et, ainsi, naquirent des Orientaux de toutes les couleurs !


Son look

L'Oriental est un chat d'une grande élégance, svelte et musclé. La tête est triangulaire vue de face. Les oreilles, grandes et larges à la base prolongent le triangle formé par la tête. La ligne de profil est droite depuis le sommet du crâne jusqu'au bout du nez. Les yeux sont en amande et placés de biais pour donner une expression orientale. L'encolure est longue et déliée, le corps tubulaire et ferme. Les pattes sont longues et hautes, avec une ossature fine mais dense La queue, longue et fine, ressemble à un fouet et contribue à prolonger l'impression de longueur. Toutes les couleurs sont reconnues sauf le colourpoint (couleur du Siamois), le mink (couleur du Tonkinois), et le sépia (couleur du Burmese). Les yeux sont verts, sauf chez les Orientaux blancs et les Orientaux bicolores qui peuvent aussi avoir les yeux bleus ou impairs.


Sa compagnie

Les appellations "Oriental "et "Siamois" distinguant selon leur couleur des chats d'une même race, il n'est pas étonnant que leur tempérament soit strictement identique : hyper actif, hyper câlin, hyper bavard. Non, la voix de l'Oriental, comme celle du Siamois, n'est pas une légende ! Dans ces conditions, on adore ou on déteste et les personnes qui ont eu un jour un Oriental pour compagnon leur restent fidèles toute leur vie.



Standard: Siamois / Oriental 


Le Siamois est une race très ancienne originaire d'Asie du Sud-Est. Elle a été sélectionnée par les éleveurs anglais dès la fin du XIXe siècle.
Le Siamois est un chat à poil court, longiligne, élégant, svelte et bien musclé. Combinant harmonieusement une ossature fine et une musculature souple et ferme, c'est un chat athlétique aux lignes fluides. Son corps se révèle d'une densité étonnante quand on le manipule. Sa robe, fine et couchée, accentue sa silhouette élégante. La tête forme un triangle allongé. Les oreilles, grandes et larges à la base, et les yeux placés en biais vers le nez en accentuent les lignes triangulaires. Le cou est long et délié. Le corps 1ong, tubulaire et haut sur pattes se termine par une queue longue et fine qui souligne l'allure longiligne du chat.
Le Siamois doit être parfaitement équilibré, l'harmonie générale ne devant pas être altérée par la présence d'une caractéristique morphologique extrême isolée.
Doté d'une forte personnalité, le Siamois est vif et bavard.

Tête : Vue de face, la tête, de taille moyenne, est longue et triangulaire. Le crâne et le front sont plats ou légèrement arrondis.
On accepte trois types de profil : parfaitement droit, légèrement convexe ou en deux plans, le plan du front prolongeant le plan du nez sans cassure.Les joues sont plates. Des bajoues sont autorisées chez les mâles adultes.

Museau : Vue de face, le nez s'inscrit dans le triangle de la tête, sans pinch. L'extrémité du nez ne doit pas être étroite.
De profil, le nez est long et droit.Les mâchoires sont moyennes. Le menton est ferme, en ligne avec le bout du nez.

Yeux : de taille moyenne, les yeux sont de forme orientale. En amande et bien espacés, ils sont inclinés vers le nez en harmonie avec le triangle de la tête. La couleur des yeux est du bleu le plus intense possible.

Oreilles : grandes, larges à la base, bien espacées, les oreilles prolongent le triangle de la tête.

Encolure : longue, fine et élégante, l'encolure dégage bien la tête des épaules.

Corps : de type oriental et de taille moyenne, le corps est long, tubulaire et ferme. Il est athlétique avec une musculature ferme, souple et sèche. Les épaules et les hanches sont de même largeur. L'ossature est fine.

Queue : en forme de fouet, la queue longue et fine se termine en pointe. Elle est en harmonie avec la longueur du corps et la hauteur des pattes.

Pattes : longues et fines, les pattes sont en harmonie avec la longueur du corps. Leur ossature est fine et leur musculature ferme et sèche.

Pieds : ils sont ovales et petits.

Robe : Chez le Siamois et l'Oriental : elle est très courte, très serrée, lustrée, la fourrure est bien couchée sur le corps. La texture en est fine et soyeuse.

Balinais et Mandarin : mi-longue et fine, la fourrure est soyeuse et couchée sur le corps. Il n'y a pratiquement pas de sous-poil. La robe est plus courte sur les épaules et va en s'allongeant sur les flancs. La culotte et la queue sont bien fournies. Il ne doit pas avoir de collerette.

Couleur : le Siamois et le Balinais sont des colourpoint. Il doit donc y avoir un contraste net entre la couleur des points, qui est la plus homogène possible, et celle du corps qui est uniforme.

L'absence de marques fantômes est souhaitée, avec toutefois une tolérance chez les chats tabby.

Il faut tenir compte de l'effet de l'âge et de la couleur de base sur l'évolution du patron colourpoint : les points sont souvent incomplètement développés chez le chaton, surtout dans les teintes diluées, tandis que des ombres plus foncées sur le corps d'un chat mature sont normales.Couleur : le Siamois est un colourpoint. Il doit donc y avoir un contraste net entre la couleur des points, qui est la plus homogène possible, et celle du corps qui est uniforme.
L'absence de marques fantômes est souhaitée, avec toutefois une tolérance chez les chats tabby.
Il doit être tenu compte de l'effet de l'âge et de la couleur de base sur l'évolution du patron colourpoint : les points sont souvent incomplètement développés chez le chaton, surtout dans les teintes diluées, tandis que des ombres plus foncées sur le corps d'un chat mature sont normales.


Robes reconnues

Catégorie : traditionnelle (pour l'oriental et le mandarin), point (pour le siamois et le balinais)

Divisions : solide, tabby, silver/smoke, solide et blanc, tabby et blanc, silver/smoke et blanc Couleurs : toutes

Mariages autorisés

Siamois x Siamois Siamois x Balinais Siamois x Oriental Siamois x Mandarin Balinais x Balinais Balinais x Oriental Balinais x Mandarin Oriental x Oriental Oriental x Mandarin Mandarin x Mandarin

Condition : ni gras ni maigre, sa finesse ne doit pas être confondue avec de la maigreur.

Tolérances
Masque incomplet, lunettes, marques fantômes sur la queue et les flancs chez les chatons et les jeunes adultes jusqu'à l'âge de12 mois.

Pénalités
Corps court ou massif, pattes courtes, ossature lourde.
Tête ronde et large. Museau court. Cassure dans le profil. Pinch.
Manque de menton ou menton proéminent.
Yeux petits, ronds, insuffisamment inclinés.
Fourrure longue, rêche, grossière.
Taches foncées sur le ventre et/ou les flancs.
Manque de pigmentation des points.
Brindling, c'est-à-dire présence de poils blancs dans les points.
Masque étendu à toute la tête.

Refus de tout titre
Taches blanches sauf chez les particolores.
Coussinets ou nez dépigmentés.

Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.

voir les généralités de cette race